Une chirurgie mammaire quasiment sans cicatrice grâce à un robot

Publié le : 20 avril 2018

A Marseille, l’Institut Paoli-Calmettes  spécialisé en cancérologie, a mis au point une chirurgie de reconstruction mammaire ne laissant presque pas de trace grâce à un robot. Après une masectomie classique, le chirurgien travaille à l’aide du robot Da Vinci Xi  et prélève un morceau de muscle dorsal  de la patiente. Ce muscle, déplacé jusqu’au sein lui redonne du relief, même sans prothèse.

 

 Le professeur Gilles Houvenaeghel, qui  a déjà réalisé cent interventions de ce type à l’Institut, explique que cette technique permet de «conserver toute la peau, l’aréole, le mamelon, en ne laissant pas de cicatrice, ni dans le sein, ni dans le dos, juste une petite sous l’aisselle, due à l’incision initiale ».

 

Cette nouvelle méthode chirurgicale a également l’avantage d’être mieux supportée : « cette chirurgie est moins douloureuse car on n’enlève pas de peau, et permet de réduire la durée d’hospitalisation de 7-12 jours à 3-4 jours ».

<p>La Dépêche (19/04/2018), France Info (19/04/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres