Une banque de cellules d’embryons malades

Publié le 22 Mar, 2005

L’Institut de génétique reproductive de Chicago a ouvert une banque de cellules souches embryonnaires provenant notamment d’embryons "malades", dépistés au cours d’un diagnostic pré-implantatoire mais non réimplantés.

La banque contient une centaine de lignées de cellules souches embryonnaires normales et 18 lignées de cellules d’embryons porteurs d’une maladie génétique (adrénoleucodystrophie, dystrophie musculaire de Duchenne et Becker, anémie de Fanconi, syndrome de l’X fragile, maladie de Huntington, syndrome de Marfan, dystrophie myotonique, neurofibromatose type I et thalassémie).
Ces lignées sont actuellement utilisées à des fins de recherche et disponibles sur demande…

Lire en ligne l’article du Reproductive Biomedical Online Human embryonic stem cell lines with genetic disorders, Verlinsky Y, Strelchenko N, Kukharenko V, Rechitsky S, Verlinsky O, Galat V, Kuliev A., 2005 Jan;10(1):105-10.

Orphanews 22/03/05

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres