Une banque de cellules d’embryons malades

Publié le 22 Mar, 2005

L’Institut de génétique reproductive de Chicago a ouvert une banque de cellules souches embryonnaires provenant notamment d’embryons "malades", dépistés au cours d’un diagnostic pré-implantatoire mais non réimplantés.

La banque contient une centaine de lignées de cellules souches embryonnaires normales et 18 lignées de cellules d’embryons porteurs d’une maladie génétique (adrénoleucodystrophie, dystrophie musculaire de Duchenne et Becker, anémie de Fanconi, syndrome de l’X fragile, maladie de Huntington, syndrome de Marfan, dystrophie myotonique, neurofibromatose type I et thalassémie).
Ces lignées sont actuellement utilisées à des fins de recherche et disponibles sur demande…

Lire en ligne l’article du Reproductive Biomedical Online Human embryonic stem cell lines with genetic disorders, Verlinsky Y, Strelchenko N, Kukharenko V, Rechitsky S, Verlinsky O, Galat V, Kuliev A., 2005 Jan;10(1):105-10.

Orphanews 22/03/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

69_espagne
/ Fin de vie

Euthanasie : trois ans après la légalisation, un premier bilan sur la loi espagnole

En mars 2021, l’Espagne est devenue le 4ème pays européen à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté. Entre 2021 et ...
Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres