Une avancée sur les cellules souches adultes

Publié le 23 Mar, 2005

A l’issue de 5 ans de recherche sur les cellules souches adultes extraites de muqueuses olfactives, une équipe de scientifiques australiens a annoncé que des cellules souches adultes extraites des muqueuses du nez auraient un formidable potentiel thérapeutique.

Les cellules souches adultes extraites des muqueuses du nez, prélevées sur les patients eux-mêmes, présentent l’avantage de se renouveler toute au long de la vie et de limiter les risques de rejet. Ces cellules ont montré les mêmes propriétés que les cellules souches d’embryons qui peuvent se transformer en cellules de tous types, ce qui permettrait ainsi la « reconstruction » de nerfs, du foie, de reins ou de muscles en vue du traitement de blessures de la moelle épinière ou de maladies dégénératives.

La recherche a été en partie financée par le diocèse catholique de Sydney et donne une alternative à l’utilisation de cellules embryonnaires à des fins thérapeutiques. En effet, l’Église catholique condamne l’utilisation de cellules souches embryonnaires comme « matériel biologique ».

Le Monde 23/03/05

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres