Un traitement efficace de la sclérose en plaque

Publié le 2 Fév, 2009

Un nouvel espoir vient de naître pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP).

 

En France, 80 000 personnes sont atteintes de cette maladie, dont les formes et l’évolution varient d’un patient à l’autre et qui se caractérise par la destruction de la myéline, la couche isolante qui entoure les fibres nerveuses. Cette maladie évolue par poussée avec des symptômes allant des troubles de la coordination, problèmes de vue, vertige, problèmes moteurs jusqu’à une paralysie totale.

 

Quand les symptômes sont présents par intermittence, ils sont partiellement réversibles avec les traitements actuels. Cependant, certains malades ne réagissent pas à ces traitements.

 

L‘équipe de Richard Burt, de Chicago (USA) a prélevé des cellules souches hématopoïétiques chez des patients, qui ont ensuite subi un traitement visant à détruire les lymphocytes qui attaque leur myéline, avant de recevoir une greffe de leur propre cellules souches. Trois ans après, 17 patients sur 21 ont connu une amélioration de leur état et aucun n’a régressé.

 

Selon les chercheurs, cette procédure semble “non seulement prévenir une progression de la maladie, mais inverser le cours de l’invalidité”. L’expérimentation doit maintenant être poursuivie à plus grande échelle.

 

Le Figaro (Jean-Michel Bader) 31/01/09 – Le Quotidien du Médecin (Dr Irène Drogou) 02/02/09 – Le NouvelObs.com (Cécile Dumas) 30/01/09 – Times on line 30/01/09 – BBC News 30/01/09 – Romandie News 30/01/09 – 20minutes.fr (Julien Ménielle) 29/01/09 – Radio Canada 30/01/09 – La Croix 03/02/09 – Bio News 26/01/09

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres