Un test sanguin bon marché pour prévoir les naissances prématurées ?

Publié le : 8 juin 2018

Des chercheurs américains et danois ont annoncé avoir mis au point un test sanguin permettant de prédire à 80% le risque de prématurité.

 

Une naissance est prématurée lorsque le bébé arrive au moins trois semaines avant terme. La prématurité concerne 9% des naissances aux Etats-Unis et 15 millions de naissances chaque année dans le monde entier. C’est la première cause de décès avant cinq ans chez les enfants dans le monde.

 

Certains tests de prédiction de naissances prématurées étaient déjà disponibles, mais leur efficacité était relative (20%) et ils avaient une propension à ne fonctionner que chez les femmes à hauts risques.

 

Ce test doit permettre de mesurer l’activité des gènes maternels, placentaires et fœtaux. Il évalue la quantité d’acide ribonucléique (ARN) sans cellules, molécules messagères supports de l’information génétique.

 

Pour le mettre au point, les experts ont prélevé et examiné des échantillons de sang de 31 femmes danoises afin de repérer les gènes indiquant de manière fiable l’âge gestationnel et le risque de prématurité. « Nous avons constaté qu’une poignée de gènes étaient très prédictifs concernant des femmes à risque d’accouchement prématuré », a expliqué le professeur Mads Melbye, co-auteur principal de l’étude, invité à l’Université de Stanford et PDG du Statens Serum Institut à Copenhague.

 

D’autres recherches sont nécessaires pour la mise au point du test qui pourrait aussi permettre d’estimer la date de l’accouchement de la mère « de manière aussi fiable et moins coûteuse que l’échographie » précise le rapport de la revue Science.

 

Ce nouveau test sera probablement assez simple d’utilisation et peu onéreux. 

<p>AFP (07/06/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres