Un mémorial pour les foetus avortés

Publié le 10 Fév, 2005

Dans le courrier des lecteurs, une femme revient sur les 30 ans de la loi Veil. Elle raconte qu’elle a avorté à 18 ans sans réaliser "la gravité de son acte" et qu’elle a mis des années à reconnaître et comprendre cette tragédie. Elle souligne également combien il lui a été difficile de se pardonner à elle même et aux autres personnes impliquées dans sa décision. Le deuil a été d’autant plus difficile qu’il n’y avait ni corps, ni tombe.

C‘est pourquoi elle attire l’attention sur une initiative américaine : depuis 1996 ont été enterrées, après un service funéraire, les cendres d’environ cinq mille foetus avortés. Ces foetus provenaient d’une clinique spécialisée dans les avortements  du troisième trimestre. Pour cette lectrice, ce mémorial des enfants non nés a été source de guérison.

Famille Chrétienne 12/02/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Changement de genre chez les mineurs : un juge fédéral annule la loi de l'Etat de Floride
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : un juge fédéral annule la loi de l’Etat de Floride

Un juge fédéral américain a annulé et qualifié d’inconstitutionnelle une loi de Floride qui interdisait les traitements de genre sur ...
Avortement et genre : le Paraguay opposé aux suggestions de l’ONU
/ Genre, IVG-IMG

Avortement et genre : le Paraguay opposé aux suggestions de l’ONU

Le 7 juin, le ministre paraguayen de l’enfance et de l’adolescence, n’a pas répondu favorablement aux recommandations des Nations Unis ...
Drépanocytose : une enquête révèle des cas de stérilisation forcée
/ IVG-IMG

Drépanocytose : une enquête révèle des cas de stérilisation forcée

Une récente enquête de Stat, « Coercive Care », a révélé que des femmes atteintes de drépanocytose avaient subi des pressions pour ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres