Un hôpital de Londres veut équilibrer son budget en vendant du sperme

Publié le 6 Avr, 2017

Au Royaume-Uni, un hôpital de Londres, dirigé par le National Health Service (NHS), prévoit de respecter son budget en vendant du sperme. Bien que l’hôpital soit à but non lucratif, il lui est permis d’en vendre.

 

L’embryologue Erica Foster, de l’hôpital Whittington, estime à 900 £, soit environ 1120 $, le prix du flacon de spermatozoïdes de donneurs. Elle espère que les clients se sentiront plus à l’aise pour acheter « la paternité d’un futur bébé » par l’intermédiaire d’un hôpital dirigé par le gouvernement plutôt que via un site Web « sans visage » ou une banque de sperme étrangère.

Bioedge, Michael Cook (07/04/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...
Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine
/ PMA-GPA

Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine

Selon une étude, une régulation défectueuse du génome lors de la spermatogénèse pourrait être une cause potentielle d’infertilité masculine ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres