Un hôpital de Londres veut équilibrer son budget en vendant du sperme

Publié le : 7 avril 2017

Au Royaume-Uni, un hôpital de Londres, dirigé par le National Health Service (NHS), prévoit de respecter son budget en vendant du sperme. Bien que l’hôpital soit à but non lucratif, il lui est permis d’en vendre.

 

L’embryologue Erica Foster, de l’hôpital Whittington, estime à 900 £, soit environ 1120 $, le prix du flacon de spermatozoïdes de donneurs. Elle espère que les clients se sentiront plus à l’aise pour acheter « la paternité d’un futur bébé » par l’intermédiaire d’un hôpital dirigé par le gouvernement plutôt que via un site Web « sans visage » ou une banque de sperme étrangère.

<p>Bioedge, Michael Cook (07/04/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres