Un gène pour l’ovulation

Publié le 18 Juil, 2008

Des chercheurs de l’université de Montréal (Canada) et de l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire de l’université Louis Pasteur de Strasbourg (France) auraient, selon une étude parue dans la revue Genes & Development, décrypté le rôle du gène Lrh1 dans l’ovulation.

"Nous avons constaté que ce gène régule les multiples mécanismes de l’ovulation et pourrait influer sur la fécondation", explique le Dr Bruce D. Murphy, directeur du Centre de recherche en reproduction animale de la Faculté de médecine vétérinaire et professeur associé d’obstétrique et de gynécologie à la Faculté de médecine de l’université de Montréal.

Cette découverte pourrait aboutir à l’élaboration de nouveaux contraceptifs et pourrait permettre à certains couples infertiles de procréer.

[Liver receptor homolog 1 is essential for ovulation – Rajesha Duggavathi, David H. Volle, Chikage Mataki, Maria C. Antal, Nadia Messaddeq, Johan Auwerx, Bruce D. Murphy, and Kristina Schoonjans]

Canoe.com 17/07/08 – Cyberpresse.ca (Martin Croteau) 19/07/08 – Radio Canada 18/07/08 – Nouvel Obs.com 21/07/08

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : du sperme utilisé sans consentement
/ PMA-GPA

PMA : du sperme utilisé sans consentement

Deux enfants se sont aperçus que leurs pères biologiques n’avaient pas donné leur accord pour l’utilisation de leurs gamètes ...
Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses

Entre 2020 et 2021, le nombre de femmes s’étant portées candidates pour devenir mères porteuses au Royaume-Uni a été multiplié ...
Cannabis médical : pas d’amélioration pour les patients atteints d'un « cancer avancé »
/ Fin de vie

Cannabis médical : pas d’amélioration pour les patients atteints d’un « cancer avancé »

Une étude menée en Australie a révélé que l'huile de cannabidiol, également appelée CBD, ne soulageait pas les patients en ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres