Un essai clinique à partir de cellules souches embryonnaires humaines lancé au Royaume-Uni

Publié le : 29 septembre 2015

Un premier patient a été opéré au London Moorfields Eye Hospital dans le cadre du London project to Cure blindness,  un essai clinique utilisant des cellules souches embryonnaires humaines dans le but de traiter des personnes atteintes de DMLA (Dégénerescence Maculaire Liée à l’Age, maladie qui provoque petit à petit une perte de la vision). Le traitement est co-développé par Pfizer et espère trouver une solution à cette maladie dégénérative.

 

L’opération est la première d’une série de dix programmées pour cet essai clinique de phase 1, destiné à tester la sécurité et l’efficacité de la transplantation de cellules de la rétine, créées en laboratoire à partir de cellules souches embryonnaires humaines.

 

Un autre essai clinique portant sur ces mêmes cellules est en cours en Israël (Cf. Gènéthique du 03 septembre 2015).

<p>Reuters (29/09/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres