Un essai clinique à partir de cellules souches embryonnaires humaines lancé au Royaume-Uni

Publié le 28 Sep, 2015

Un premier patient a été opéré au London Moorfields Eye Hospital dans le cadre du London project to Cure blindness,  un essai clinique utilisant des cellules souches embryonnaires humaines dans le but de traiter des personnes atteintes de DMLA (Dégénerescence Maculaire Liée à l’Age, maladie qui provoque petit à petit une perte de la vision). Le traitement est co-développé par Pfizer et espère trouver une solution à cette maladie dégénérative.

 

L’opération est la première d’une série de dix programmées pour cet essai clinique de phase 1, destiné à tester la sécurité et l’efficacité de la transplantation de cellules de la rétine, créées en laboratoire à partir de cellules souches embryonnaires humaines.

 

Un autre essai clinique portant sur ces mêmes cellules est en cours en Israël (Cf. Gènéthique du 03 septembre 2015).

Reuters (29/09/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres