Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Publié le 16 Avr, 2024

Une équipe de la Medical University of Vienna dirigée par le généticien Markus Hengstschläger a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour modéliser les premiers stades du développement embryonnaire et pour caractériser la membrane qui entoure l’embryon. Ces résultats constituent « la base d’une recherche plus approfondie visant à mieux comprendre les causes d’un développement embryonnaire anormal », considère-t-il. Ils ont été publiés dans la revue Developmental Cell [1].

Dans leur étude, les chercheurs ont réussi à montrer que l’« embryon de synthèse » « produit lui-même » la membrane basale qui entoure l’embryon en développement, sans laquelle il ne peut pas survivre. Cette membrane donne à l’embryon sa forme et sa stabilité. Elle est responsable de la spécification et de l’organisation des cellules de l’embryon et lui permet de « croître de manière contrôlée ».

Les scientifiques ont en outre identifié Oct4, comme étant un gène « fortement impliqué » dans la formation et le développement de cette membrane basale, attribuant à ce facteur de transcription une fonction jusqu’alors non décrite.

 

NDLR : Pour leurs travaux, les chercheurs ont utilisé des cellules souches embryonnaires humaines. L’utilisation de ces cellules prélevées sur des embryons « surnuméraires » issus de fécondation in vitro, conduit à la destruction des embryons dont elles sont issues. Cette étude fait partie des travaux mettant en œuvre des « embryons de synthèse », aussi appelés « modèles embryonnaires » par les chercheurs, que les scientifiques développent afin de passer outre la réglementation en matière de recherche sur l’embryon (cf. « Embryons de synthèse » humains : les annonces se multiplient ; Embryoïdes : l’ABM propose une « troisième voie » pour « encadrer » les recherches).

 

[1] Rosner, M., et al. (2024) Oct4 controls basement membrane development during human embryogenesis. Developmental Cell. doi.org/10.1016/j.devcel.2024.03.007.

Source : News medical, Medical University of Vienna (05/04/2024) – Photo : iStock

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Jersey : un pas de plus vers l'« aide à mourir »
/ Fin de vie

Jersey : un pas de plus vers l’« aide à mourir »

Mercredi, les responsables politiques de Jersey ont voté en faveur d'un projet visant à autoriser l'« aide à mourir » ...
booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres