Un début d’application du plan triennal de développement des soins palliatifs

Publié le 14 Juin, 2016

Début octobre, Marisol Touraine avait annoncé un plan triennal pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie (2015-2018) (cf. Marisol Touraine annonce un plan triennal sur les soins palliatifs ). Précisé en décembre (cf. Marisol Touraine présente son plan triennal concernant les soins palliatifs ), cette annonce a été suivie de la création du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie début janvier (cf. Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie créé par décret ).

 

Ces dernières semaines, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et l’ARS Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes ont annoncé la mise en place de projets spécifiques régionaux pour les soins palliatifs, dans le cadre de la mesure 13 de ce plan triennal.

 

L’ARS Bourgogne Franche Comté a « installé en mars dernier un comité régional d’animation des soins palliatifs », constitué de professionnels des soins palliatifs. Ce comité « a un rôle de concertation, de proposition et d’expertise ». Il est piloté par Régis Aubry[1], Zahia Haddad-Guichard et Nicolas Becoulet, responsables d’équipes mobiles de soins palliatifs à Chalon sur Saône et Besançon). La région accueille par ailleurs le congrès de la SFAP[2] du 16 au 18 juin.

 

L’ARS Aquitaine Limousin Poitou Charentes a pour sa part annoncé « la création d’une cellule d’animation régionale de soins palliatifs et d’accompagnement (CAPalliatif) », dans le but de « faciliter l’orientation, le conseil et l’information donnée au public et valoriser les initiatives en faveur des soins palliatifs et de l’accompagnement ». Son plan régional d’action vise à « offrir à chacun la possibilité de finir sa vie soit à domicile, soit en institution ». La région compte également « développer les projets de recherche innovants sur les soins palliatifs et l’accompagnement de fin de vie ».

 

[1] Responsable du département douleur et soins palliatifs au Chu de Besançon, directeur de l’espace éthique Bourgogne Franche Comté et membre du Comité Consultatif National d’Ethique.

[2] Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs.

Hospimedia (14/06/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres