Un an de sursis pour homicide volontaire

Publié le 5 Oct, 2007

Mercredi, Marcel Loyen, âgé de 86 ans, poursuivi pour homicide volontaire, a été condamné par la Cour d’assises du Val de Marne à un an de prison avec sursis. Ne supportant plus de voir sa femme, Renée, atteinte de la maladie d’Alzheimer, il l’a étranglée, le 9 janvier 2003.

L‘avocat de l’accusé a dénoncé une société qui se "déresponsabilise" en n’apportant pas de réponse médicale adéquate. Marcel Loyen avait demandé à ce que sa femme soit placée dans une maison spécialisée. Le médecin lui avait alors répondu : "vous être grand, vous êtes fort, vous allez rentrer à la maison avec elle".

Le Monde (Pascale Robert-Diard) 05/10/07 – Libération (Eric Favereau) 04/10/07 – Metro (Adrien Cadorel) 04/10/07 – Europe1 03/10/07

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres