Trisomie 21 : dérapage d’un député

Publié le 28 Jan, 2011

Le Collectif des Amis d’Eléonore qui demande un changement de regard sur les personnes atteintes de trisomie 21 a dénoncé les propos "clairement eugénistes" tenus récemment par un député concernant les naissances d’enfants trisomiques en France alors que la Commission spéciale de bioéthique débattait de la question du diagnostic prénatal. Ce député s’est dit étonné non pas que 96% des enfants trisomiques 21 dépistés soient avortés mais qu’il naisse encore, dans notre pays, 4% d’enfants atteints de trisomie. Le dérapage de ce député montre combien les personnes trisomiques sont stigmatisées en France "alors que notre tradition républicaine est d’accueillir les personnes les plus fragiles de notre société".

Le Collectif des Amis d’Eléonore va saisir la Halde pour propos contraires à la dignité des personnes trisomiques 21.

Infosbebes.com 27/01/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres