Transplantation d’un ovaire dans le bras

Publié le : 9 novembre 2004

Des chercheurs de l’université de Leiden (Pays-Bas) sont parvenus à implanter l’ovaire d’une femme, sous traitement anticancéreux, dans son bras. L’équipe hollandaise a ainsi prélevé l’un des ovaires d’une patiente de 29 ans, atteinte d’un cancer de l’utérus, pour le transplanter dans son bras gauche. Le but de cette technique, appelée auto transplantation ovarienne, est d’éviter à la malade d’être stérile après son traitement anti-cancéreux.

Les chirurgiens, qui présentent leurs travaux dans la revue Cancer, confirment qu’après l’opération l’ovaire, entier et intacte, fonctionne normalement. Ils précisent que cette méthode est efficace, sauf en cas de chimiothérapie car un tel traitement porte sur le corps entier et pourrait endommager les ovaires, où qu’ils se trouvent.

Le Figaro 09/11/04 - BBC news 08/11/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres