Transmission de maladies génétiques par don de sperme

Publié le : 2 novembre 2009

Une étude récente du Journal of the American Medical Association vient de révéler qu’un donneur de sperme américain était porteur d’un défaut génétique responsable de cardiopathie qui a été transmis à 9 des 25 enfants dont il est le géniteur. L’un d’entre eux en est décédé à l’âge de 2 ans. Le jeune homme, qui avait fait des dons de sperme à plusieurs reprises entre 1990 et 1991 avait pourtant subi avec succès les tests médicaux requis pour donner son sperme.

Suite à cette découverte, les médecins américains ont demandé que la cardiopathie, une maladie cardiaque qui provoque des douleurs dans la poitrine, l’essoufflement et des palpitations, soit ajoutée à la liste des maladies à dépister avant le don de sperme. Le Dr Barry Maron, du Hearth Institute Foundation à Minneapolis et co-auteur de cette étude, a estimé quant à lui que le problème de la transmission insoupçonnée de maladie génétique par don de sperme était un problème de santé publique insuffisamment pris en compte par la Food and Drug Administration.

Pour le Dr Allan Pacey, de l’université de Sheffield et de la British Fertility Society, cela risque d’être un problème sans fin : " Si nous devons considérer chaque maladie, la liste ne sera jamais close. Et certaines passeront de toute façon toujours à travers les mailles du filet".

Le Figaro.fr 30/10/09 - BBC News (Michelle Roberts) 02/11/09 - Cyberpresse.ca 30/10/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres