Thérapie génique réussie

Publié le : 28 juin 2002

Après les résultats obtenus par l’équipe d’Alain Fischer chez les enfants atteints d’un déficit immunitaire lié à l’X, une équipe italo-israélienne a guéri deux enfants bulles atteints d’un déficit enzymatique (en adénosine déaminase)  provoquant un déficit immunitaire*.

 

Ces équipes ont mis au point un protocole associant une thérapie génique à un traitement non myélo-ablatif c’est à dire nécessitant une destruction partielle de la moelle osseuse (à la différence des traitements habituels qui la détruisent totalement).

 

Le Dr Claudio Bordignon, directeur de l’institut San Raffaele Telethon de thérapie génique de Milan, explique « la moelle osseuse n’est pas détruite, le patient reçoit un seul des médicaments utilisés lors des greffes, à dose beaucoup plus faible, afin de faire de la place pour la moelle modifiée et lui permettre de mieux s’implanter et se développer« .* résultats décrits dans le magazine Science du 28 juin 2002

<p>Le Quotidien du Médecin (Dr Véronique Nguyen) 28/06/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres