Thérapie génique : premiers résultats pour la maladie de Parkinson

Publié le 22 Juin, 2007

Des chercheurs américains de l’Université Cornell à New York présentent aujourd’hui dans The Lancet les premiers résultats d’un essai testant la thérapie génique chez 11 personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Les chercheurs ont injecté chez les patients, par voie chirurgicale, un virus modifié pour inhiber l’activité du noyau subthalamique.

Bien tolérée par les patients, cette procédure n’a pas eu d’effets secondaires ni créé de complications et un an après l’opération, "une petite amélioration des symptômes est observée, avec (…) une certaine normalisation de l’activation des réseaux cérébraux".

Pour le professeur Jean-Michel Heard de l’Institut Pasteur (Paris), "ces travaux sont très intéressants. (…) Le virus vecteur du gène utilisé ici a la particularité d’avoir été vidé de ses gènes et de ne pas induire de réponse immunitaire et donc de rejet".

Le Figaro (Martine Perez) 22/06/07 – Telegraph.co.uk 22/06/07 – Financial Times.com 21/06/07- Le Monde 23/06/07 – MSNBC.com 21/06/07 – Le Quotidien du Médecin (Dr. Béatrice Vuaille) 22/06/07 – BioNews 26/06/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...
pixabay_-_senat
/ Genre

Genre : la commission du Sénat adopte une proposition de loi largement remaniée

Le 22 mai, la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre chez les mineurs a été largement ...
Jersey : un pas de plus vers l'« aide à mourir »
/ Fin de vie

Jersey : un pas de plus vers l’« aide à mourir »

Mercredi, les responsables politiques de Jersey ont voté en faveur d'un projet visant à autoriser l'« aide à mourir » ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres