Thérapie génique pour la maladie de Parkinson ?

Publié le : 11 octobre 2002

Un essai de thérapie génique chez le rat aurait réussi à améliorer les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson. Le Dr Matthew During (université d’Auckland, Nouvelle Zélande) souligne que  « ce traitement soulage les symptômes ; en outre, les résultats sont encourageants car ils suggèrent que le traitement pourrait arrêter ou ralentir la progression de la maladie ».

Les symptômes de la maladie de Parkinson sont causés par la perte de neurones « dopaminergiques » dans le cerveau. Cette carence en dopamine perturbe l’équilibre du réseau complexe de l’activité cérébrale qui aide à contrôler le mouvement.

Les rats parkinsoniens une fois traités par thérapie génique ont présenté une amélioration des symptômes moteurs, ainsi qu’une meilleure protection des neurones « dopaminergiques » entraînant la survie d’un pourcentage important des neurones.

La Food and Drug Administration vient de donner son autorisation pour évaluer cette thérapie génique chez 12 patients sévèrement atteints de la maladie de Parkinson. Cet essai devrait commencer avant la fin de l’année.

<p>Le Quotidien du Médecin (Dr Véronique Nguyen) 11/10/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres