Tétraplégie : communiquer par la respiration

Publié le : 28 juillet 2010

Des neurobiologistes israéliens de l’Institut Weizmann de Rehovot et de la faculté de médecine de Sackler à Tel-Aviv, ont développé un système permettant aux personnes tétraplégiques ou atteintes de lock-in-syndrome de piloter leur fauteuil roulant, jouer à des jeux vidéos et écrire. Leur étude a été publiée lundi 27 juillet 2010 dans les Annales de l’Académie nationale américaine de sciences (PNAS).  

Ce dispositif consiste à "convertir en signal électrique la pression nasale exercée par la respiration". Le Pr Noam Sobel explique que les nerfs crâniens qui contrôlent la respiration par le nez sont "conservés même après une blessure grave".

Discret, le système ressemble à première vue "aux tubulures utilisées pour l’oxygénothérapie nasale". Grâce à un petit capteur de pression placé au niveau des narines, la respiration contrôlée est transformée en signal électrique transmis à un ordinateur. Deux interfaces permettent d’écrire : l’un permet simplement de sélectionner une lettre une fois illuminée, l’autre, plus compliqué, permet de choisir la direction du curseur sur un tableau.

Les 96 sujets témoins ont réussi à écrire sans difficulté grâce à ce système de même que les 15 patients tétraplégiques qui ont participé à l’étude.

Quotimed.com (Dr. Irène Drogou) 27/07/10 - Le Figaro 27/07/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres