Technique compétitive de reproduction de cellules souches hématopoïétiques

Publié le 8 Juin, 2011

Une équipe de chercheurs américains de l’université Stony Brook de New York, dirigée par Yupo Ma, a réussi à mettre au point une méthode permettant de multiplier des cellules souches hématopoïétiques par 10 000 ou 15 000. Jusqu’ici, la technique la plus performante ne permettait de multiplier que par 160 ces cellules qui permettent de traiter des maladies comme les leucémies, myélomes, etc. L’avancée est donc fondamentale face à la pénurie de donneurs et aux difficultés d’obtention rapide de cellules souches hématopoïétiques.

Pour obtenir ces résultats compétitifs, les chercheurs ont utilisé le gène SALL4, qu’ils ont transféré grâce à un virus dans des cellules souches de moelle osseuse humaine. Ces cellules se sont alors multipliées en conservant leurs phénotypes immunitaires et une morphologie normale et ont révélé une capacité accrue de prise de greffe et de repopulation médullaire. Les cellules obtenues ont été injectées successivement à trois lignées de souris avec succès et sans effet indésirable détecté.

Les scientifiques ont réalisé une étape supplémentaire en remplaçant le virus par une protéine recombinante TAT-SALL4, ce qui ouvre plus aisément la voie à des essais sur l’homme.

Le Quotidien du médecin (Dr Guy Benzadon) 08/06/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres