Système national des données de santé : la CNIL déplore un manque de clarté

Publié le 1 Juil, 2021

Mercredi 30 juin, le décret « révisant les modalités de gouvernance et du fonctionnement du système national des données de santé (SNDS), dans le cadre de la mise en œuvre du Health data hub » a été publié au Journal officiel.

Avec ce décret, le périmètre du SNDS est étendu « à de nouvelles bases de données ». En plus de sa « base principale “couvrant l’ensemble de la population” », il comprend « un ensemble de bases de données non exhaustives dénommé catalogue ». Les conditions d’information des personnes auxquelles les données se rapportent y sont précisées.

La CNIL « mitigée »

Le même jour, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a émis « un avis mitigé sur le texte ». La Commission déplore « un “manque de lisibilité et de clarté des dispositions encadrant le SNDS” au regard de l’enjeu essentiel s’attachant à la protection des données de santé ».

Par ailleurs, à sa demande, « le décret précise qu’aucun transfert de données à caractère personnel ne peut être réalisé en dehors de l’UE ». Un point « indispensable » pour l’ensemble du SNDS, juge la Cnil. Il sera toutefois possible d’y déroger « dans le cadre du Code de la santé publique et lorsque cela répond à un motif d’intérêt public ».

Quant aux « modalités d’exercice des droits des personnes », la Commission pointe à nouveau un manque de clarté qui pourrait constituer « “un frein à l’exercice” de ces droits “d’autant que les organismes auprès desquels les demandes doivent être adressées varient selon la base de données et le droit concerné” ».

 

Source : Hospimedia, Cécile Rabeux (30/06/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »
/ PMA-GPA

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »

Ranae et Audrey ont deux filles. Elles sont issues d’une « maternité partagée » ou ROPA (Réception d’ovule du partenaire) ...
57_justice_usa_16
/ IVG-IMG

USA : 12 Etats poursuivent en justice l’administration Biden au sujet de l’avortement

Le procureur de l’Ohio Dave Yost a intenté une action au sujet d'une règlementation sur l'avortement, devant le tribunal de ...
Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme
/ Genre

Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme

Le jeune homme à l’état civil souhaitait se voir prescrire « une hormonothérapie féminisante ». Sa mère, inquiète, a contacté ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres