Sur les séquelles de l’IVG

Publié le : 24 juin 2002

Une femme anglaise qui a avorté il y a 5 ans a annoncé lors d’une émission de radio sur la BBC qu’elle portait plainte contre le National Health Service pour le traumatisme engendré par l’IVG.

 

Elle se plaint de ne pas avoir été prévenue des séquelles psychologiques et physiques d’une telle intervention et souhaite que par cette action les autres femmes soient alertées des dommages que cause un avortement. 

 

Un cas similaire a déjà été jugé en Australie et trois cas seraient en cours aux Etats-Unis. 

<p>bmj.com 22/06/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres