Sur les nouveaux rites de la grossesse

Publié le : 4 septembre 2003

Luc Roegiers vient d’éditer un essai* sur les nouveaux rites hypermédicalisés de la grossesse et de la naissance. Pédopsychiatre en périnatalité à la clinique Saint-Luc de Bruxelles, il est aussi enseignant en éthique médicale au centre de Bioéthique de l’université de Louvain-la-Neuve.

 

Il veut montrer à quel point nos « moeurs reproductives » ont changé prenant une « tournure résolument médicale » : contraception, consultation pour infertilité (15% des couples à un moment ou l’autre de leur vie), conceptions par fécondation in vitro ou ICSI, interruptions de grossesse (dans 25 % des conceptions), diagnostic prénatal (avec interruption de grossesse dans la moitié des cas), césariennes (20 % des accouchements), avènement du diagnostic pré-implantatoire.

 

* La grossesse incertaine. De la décisison médicale au lien prénatal de Luc Roegiers, PUF, « le Fil rouge ».

<p>Libération (Geneviève Delaisi de Parseval) 04/09/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres