Suisse: une méthode pour sélectionner le sexe des bébés

Publié le : 24 mai 2013

 Réagissant à une information parue ce jeudi 23 mai dans le journal suisse « Basler Zeitung », l’Hôpital universitaire de Bâle, en Suisse a confirmé que les parents atteints de graves maladies héréditaires  « peuvent désormais choisir le sexe de leur bébé« , avec une fiabilité de 80%. Cet établissement est le seul à proposer cette méthode de sélection d’origine américaine et appelée Microsort.

 

Concrètement, cette méthode permet de prévenir la transmission de maladies héréditaires telles que la mucoviscidose ou la dystrophie musculaire chez l’enfant. Certaines de ces maladies ne touchent qu’un seul sexe.  Elle consiste à « sépar[er] les spermatozoïdes dont l’hérédité est féminine de ceux dont [l’hérédité] est masculine » et « s’appuie sur le fait que les chromosomes X féminins contiennent un peu plus de patrimoine génétique que les chromosomes Y masculins« . 

En Suisse, la sélection des spermatozoïdes est autorisée « pour les cas liés à des maladies héréditaires graves provenant de l’un des deux parents« . 

<p> Lalibre.be 23/05/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres