Suisse : le Conseil fédéral face au DPI

Publié le : 7 février 2002

En Suisse, la loi sur la procréation médicalement assistée est entrée en vigueur au début de l’année 2001. Le diagnostic pre implantatoire y est interdit. 

La commission de la science aimerait autoriser le diagnostic pre implantatoire pour les cas où l’enfant pourrait être affecté par une maladie héréditaire ou une maladie génique transmise par les parents comme la mucoviscidose.

 

De son côté, le Conseil fédéral suisse juge « inopportun » de réviser la loi sur la procréation artificielle juste un an après son entrée en vigueur et « n’entend pas se prononcer sur l’heure« . Il préfère temporiser et recommande au Conseil national une proposition moins contraignante.

<p>Edicom.com 06/02/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres