Suicide assisté : opposition des médecins britanniques

Publié le : 13 mai 2003

La loi britannique, "The Patient (Assisted Dying) Bill", devrait être de nouveau examinée le mois prochain à la Chambre des Lords. Elle devrait permettre à un malade adulte en phase finale de recevoir des médicaments pour l’aider à mourir. Deux médecins devront confirmer le diagnostic en accord avec le patient qui considèrerait ce traitement comme "un soin hospitalier"…

Selon des recherches présentées au Parlement britannique, les 3/4 des médecins (74 %) refuseraient de participer à des suicides assistés si cette pratique était légalisée. D’après une enquête menée auprès de 1 000 médecins britanniques, la majorité considère qu’il deviendrait impossible de fixer les limites à l’euthanasie.

48% des médecins interrogés ont répondu qu’aucun patient ne leur avait fait de demande d’euthanasie ces 3 dernières années, 37% ont répondu que moins de 5 personnes leur avait fait une telle demande et seulement 2% des médecins ont répondu avoir plus de 10 demandes d’euthanasie depuis trois ans.

Daily Telegraph (Sarah Womack) 13/05/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres