Sang de cordon : vers un don plus facile

Publié le 10 Fév, 2009

Le Point revient sur le partenariat établi entre l’Etablissement français du sang (EFS) et la Fondation générale de santé afin de faciliter les dons de cordon ombilical (cf. Synthèse de presse du 18/11/08). Pour l’heure, il n’existe, en France, que cinq centres de prélèvement du sang de cordon à Paris, Besançon et Bordeaux et deux nouveaux à Lyon et Grenoble. La Générale de santé s’est engagée "à doubler le nombre de maternités collectrices d’ici 2010".

Les équipes médicales des maternités qui seront chargées de collecter le sang et de sensibiliser les jeunes mères seront formées par l’EFS et l’Agence de la biomédecine.

Rappelons que le sang de cordon permet de soigner des maladies comme la leucémie ou l’anémie.

Le Point.fr (Laurene Rimondi) 09/02/09 – Romandie News 05/02/09

Partager cet article

Synthèses de presse

istock-518234140
/ Genre

Suède : le changement de sexe à l’état civil autorisé dès 16 ans

En Suède, le Parlement a adopté ce mercredi un texte qui abaisse de 18 à 16 ans l'âge minimum pour ...
Don d’organes : la personnalité du receveur influencée par le donneur ?
/ Don d'organes

Don d’organes : la personnalité du receveur influencée par le donneur ?

Selon une étude publiée dans la revue Transplantology, les organes du donneur influencent la personnalité du receveur ...
10_pma_donneur_anonyme
/ PMA-GPA

Chine : l’enfant né par PMA post-mortem ne peut pas hériter

En Chine, un tribunal a rejeté la demande d’une femme qui souhaitait que son fils, né par PMA post-mortem avec ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres