Sang de cordon : des cellules souches utiles dès le premier enfant

Publié le 16 Nov, 2007

Une récente étude du Centre de Recherche sur le Sang de cordon de Newcastle, publiée dans le journal Early Human Development, démontre que plusieurs cellules clés du système immunitaire et les cellules souches du sang sont en quantité réduite chez les enfants nés de mères plus âgées.

Pour le Professeur McGuckin, "cette étude indique que les parents ne doivent pas hésiter à conserver et stocker le sang de cordon dès leur premier enfant". "Nous avons été en mesure de produire des cellules utiles à partir de la plupart des échantillons de sang de cordon que nous recevons, mais les résultats des mères plus âgées nous apportent des informations nouvelles et importantes. Ceci nous indique également que l’on doit choisir les banques de sang de cordon avec prudence, car seules les banques qui traitent le sang avec des procédés adéquats récupéreront toutes les cellules souches."

Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme
/ PMA-GPA

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme

Le conseil municipal de Barnsley a demandé que soit pratiqué un test ADN pour déterminer l’identité du père biologique de ...
IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause
/ IVG-IMG

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause

Les conclusions d'une étude selon laquelle la télémédecine pour prescrire des pilules abortives est « efficace » sont remises en ...
23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres