Russie : encadrer l’avortement

Publié le : 18 janvier 2011

Le 17 janvier 2011, l’Eglise orthodoxe russe a remis un document aux autorités russes comportant des propositions de politique familiale, demandant notamment d’encadrer l’avortement et d’en compliquer la procédure administrative. Entre autres requêtes, ce document officiel demande que l’avortement ne soit plus remboursé par l’assurance maladie, sauf en cas de danger pour la vie de la mère, la mise en place d’une procédure d’information obligatoire des femmes sur toutes les conséquences négatives qu’entraîne un avortement et la signature par les femmes d’un document contenant ces informations et fixant un délai de réflexion avant l’opération. Tatiana Golikova, la ministre russe de la santé a dit la nécessité de mettre en place une politique de lutte contre les avortements.

Plongée dans une importante crise démographique, la Russie a l’un des taux d’avortements les plus élevés du monde (Cf. Synthèse de presse du 09/07/10). 1,714 million de naissances ont été enregistrées pour 1,234 million d’avortements en 2008 et la population russe a reculé de 5,8 millions d’habitants.

Romandie News 17/01/11 - Francesoir.fr 18/01/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres