Royaume-Uni : veuf, il veut réaliser une « GPA post-mortem »

Publié le 6 Mai, 2022

Marié en 2009, le couple s’était lancé dans un processus de procréation médicalement assistée en 2013. Après plusieurs échecs, Ted Jennings et Fern-Marie Choya avaient de nouveau tenté des fécondations in vitro en 2017 et 2018. Enceinte suite à ce dernier cycle, l’épouse de Ted Jennings est décédée âgée de 40 ans d’une rupture utérine à 18 semaines de grossesse.

Veuf à 38 ans, Ted Jennings réclame de pouvoir utiliser l’embryon congelé restant des précédents cycles de fécondation in vitro pour l’implanter chez une mère porteuse. Portée devant la Haute-Cour, l’affaire a reçu un avis négatif de la Human fertilisation and Embryology Authority. En cause, le consentement écrit de la défunte qui n’existe pas. Le juge doit rendre sa décision « prochainement ».

Source : Daily Mail, Laurence Dollimore (5/05/2022)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres