Royaume-Uni : veuf, il veut réaliser une « GPA post-mortem »

Publié le 6 Mai, 2022

Marié en 2009, le couple s’était lancé dans un processus de procréation médicalement assistée en 2013. Après plusieurs échecs, Ted Jennings et Fern-Marie Choya avaient de nouveau tenté des fécondations in vitro en 2017 et 2018. Enceinte suite à ce dernier cycle, l’épouse de Ted Jennings est décédée âgée de 40 ans d’une rupture utérine à 18 semaines de grossesse.

Veuf à 38 ans, Ted Jennings réclame de pouvoir utiliser l’embryon congelé restant des précédents cycles de fécondation in vitro pour l’implanter chez une mère porteuse. Portée devant la Haute-Cour, l’affaire a reçu un avis négatif de la Human fertilisation and Embryology Authority. En cause, le consentement écrit de la défunte qui n’existe pas. Le juge doit rendre sa décision « prochainement ».

Source : Daily Mail, Laurence Dollimore (5/05/2022)

 

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres