Royaume-Uni : la limite de congélation des gamètes et embryons portée à 55 ans

Publié le 6 Sep, 2021

Au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé que la limite de congélation des gamètes et des embryons sera possible jusqu’aux 55 ans de la personne concernée. Cette extension nécessite une modification de la loi, mais le ministère de la santé n’a pas donné de précision sur ce point. Les ministres ont justifié cette mesure par le “recul de l’âge de la parentalité”.

Actuellement, le stockage est limité à 10 ans. Selon les projets du gouvernement, il sera désormais demandé tous les 10 ans, aux personnes ou aux couples s’ils souhaitent conserver ou détruire leurs gamètes ou embryons, jusqu’à un âge maximum de 55 ans (cf. Embryons « oubliés » après une PMA : 25 ans après « il est encore difficile de lâcher prise »).

Source : BBC (6/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

DABUS : un système d’IA peut-il déposer un brevet ?
/ Transhumanisme

DABUS : un système d’IA peut-il déposer un brevet ?

L’Australie et l’Afrique du Sud répondent par l'affirmative, le Royaume-Uni et les Etats-Unis s’y opposent ...
Autonomie et grand âge : de nouvelles mesures prévues dans le budget de la Sécurité Sociale
/ Fin de vie

Autonomie et grand âge : de nouvelles mesures prévues dans le budget de la Sécurité Sociale

Le Président de la République avait promis une loi sur l’autonomie et le grand âge. Finalement, c’est une réforme a ...
Le Royaume-Uni veut séquencer le génome de ses nouveau-nés
/ Génome

Le Royaume-Uni veut séquencer le génome de ses nouveau-nés

Genomics England lance un projet de recherche pilote visant à séquencer le génome de 200 000 nouveaux nés ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres