Risque accru de tumeurs suite à la stimulation ovarienne ?

Publié le 27 Oct, 2011

Les effets à long terme de la stimulation ovarienne préalable aux fécondations in vitro (FIV) ont été évalués par des chercheurs néerlandais comme augmentant le risque de tumeurs ovariennes malignes "limites".

Des examens sur un suivi de 15 ans ont été réalisés sur près de 25 000 femmes peu fertiles. Il en ressort que le risque de lésions malignes de l’ovaire, cancers ou tumeurs limites, a doublé chez celles qui ont subi une stimulation ovarienne pour FIV par rapport aux femmes hypofertiles non traitées pour FIV. Le risque de développer un cancer ovarien, bien qu’il soit légèrement augmenté, est toutefois qualifié de non significatif.

Des études complémentaires vont être mises en place pour confirmer ces premiers résultats.

Le Quotidien du Médecin (Dr Béatrice Vuaille) 28/10/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres