Révision de la loi de bioéthique : 2° lecture à l’Assemblée

Publié le 10 Mai, 2011

L’examen en deuxième lecture du projet de loi sur la bioéthique a commencé mardi 10 mai 2011 en Commission spéciale sur la bioéthique à l’Assemblée Nationale. Les discussions s’annoncent animées tant le texte a été remanié en première lecture par le Sénat. La recherche sur l’embryon humain devrait notamment être au cœur du débat. Le Sénat a en effet choisi d’autoriser la recherche encadrée sur les cellules souches embryonnaires humaines alors que l’Assemblée avait de son côté, en février dernier, renforcé le régime d’interdiction par des amendements contraignants. Le gouvernement lui aussi soutient un régime d’interdiction avec dérogations.

Autre sujet polémique : l’accès des femmes homosexuelles aux techniques d’assistance médicale à la procréation, donc au-delà du seul cadre médical, voté par le Sénat. Là encore, le gouvernement, ainsi que le rapporteur de la Commission spéciale Jean Leonetti, ne sont pas d’accord avec cette proposition.

La limitation du dépistage de la trisomie 21 aux femmes enceintes “lorsque les conditions médicales le nécessitent“, qui a suscité une vive polémique dans le milieu médical avant d’être refusé par le Sénat, devrait également faire l’objet d’un nouvel examen.

La discussion du texte en séance à l’Assemblée nationale aura lieu à partir du 25 mai 2011.

La Vie.fr (Claire Legros) 10/05/11 – Le Quotidien du médecin.fr (Stéphanie Hasendahl) 10/05/11 – Liberté Politique 10/05/11

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres