Recherche sur le centromère

Publié le : 9 octobre 2001

Une équipe de chercheurs américains publie dans Science (numéro d’octobre 2001) une carte des fragments de séquences et divers éléments concernant le centromère du chromosome X humain. 
Le centromère est le point de jonction entre les bras du chromosome et assure la ségrégation des chromatides sœurs lors de la division cellulaire. Si le rôle des centromères dans la ségrégation chromosomique est bien connu, ce n’est pas le cas de la définition et de la fonction même de l’ADN centromérique. Or les séquences centromériques présentent une organisation très particulière dont la connaissance devrait apporter beaucoup à la compréhension de l’organisation et de l’évolution du génome humain.
L’équipe américaine a analysé l’ADN péricentromérique en procédant à la cartographie et au séquençage partiel des 450 kilobases situés entre le centromère du chromosome X et les premières séquences exprimées sur le bras court de ce chromosome.

Cette analyse, difficile à cause de l’existence de nombreux motifs répétés au sein de cette séquence péricentromérique, a révélé que celle-ci est riche en ADN satellite sans toutefois présenter le haut degré d’organisation du centromère. Par ailleurs, il semblerait que les très longues répétitions observées dans les centromères seraient dues à des crossing over (c’est à dire échange de fragment de bras chromatidiens entre deux chromosomes homologues) inégaux au cours des multiplications cellulaires. De plus, il ressort de cette étude que seul le centromère est requis pour assurer la séparation des chromatides sœurs.

<p>Le Quotidien du Médecin 09/10/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres