Recherche d’un médicament contre la schizophrénie en bonne voie

Publié le 19 Fév, 2001

En 1998, la transaction du laboratoire suisse Hoffmann-La Roche rachetant, pour la somme de 200 millions de dollars, l’ADN de toute la population de l’Islande (270 000 personnes) et son fichier généalogique (600 000 personnes) avait fait grand bruit. Les laboratoires suisses Hoffmann-La Roche ont annoncé, hier, aux Etats Unis que les premiers résultats des études, confiées au laboratoire islandais de-CODE Genetics, sur l’ADN de la population islandaise vont permettre la mise au point d’un médicament contre la schizophrénie. En effet, de-CODE a identifié les gènes de susceptibilité à huit différentes maladies notamment celui de  la schizophrénie. Localisé en 2000, ce gène de la schizophrénie semble coder une protéine responsable de cette maladie. Or, la découverte d’une autre protéine, agissant sur la protéine de la schizophrénie, ouvre, pour les chercheurs, une piste de recherche pour un médicament.

Le Quotidien du Médecin 19/02/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres