Recherche d’un médicament contre la schizophrénie en bonne voie

Publié le 19 Fév, 2001

En 1998, la transaction du laboratoire suisse Hoffmann-La Roche rachetant, pour la somme de 200 millions de dollars, l’ADN de toute la population de l’Islande (270 000 personnes) et son fichier généalogique (600 000 personnes) avait fait grand bruit. Les laboratoires suisses Hoffmann-La Roche ont annoncé, hier, aux Etats Unis que les premiers résultats des études, confiées au laboratoire islandais de-CODE Genetics, sur l’ADN de la population islandaise vont permettre la mise au point d’un médicament contre la schizophrénie. En effet, de-CODE a identifié les gènes de susceptibilité à huit différentes maladies notamment celui de  la schizophrénie. Localisé en 2000, ce gène de la schizophrénie semble coder une protéine responsable de cette maladie. Or, la découverte d’une autre protéine, agissant sur la protéine de la schizophrénie, ouvre, pour les chercheurs, une piste de recherche pour un médicament.

Le Quotidien du Médecin 19/02/01

Partager cet article

Synthèses de presse

15_cellules_souhces_adn_genetique

Des cellules souches mâles et femelles fabriquées à partir du même individu

Une « preuve de concept » que les chercheurs israéliens estiment pouvoir décliner pour toutes les cellules humaines ...
PMA : du sperme utilisé sans consentement
/ PMA-GPA

PMA : du sperme utilisé sans consentement

Deux enfants se sont aperçus que leurs pères biologiques n’avaient pas donné leur accord pour l’utilisation de leurs gamètes ...
Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses

Entre 2020 et 2021, le nombre de femmes s’étant portées candidates pour devenir mères porteuses au Royaume-Uni a été multiplié ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres