Quid de l’objection de conscience des médecins canadiens ?

Publié le 16 Fév, 2015

Après que la Cour Suprême du Canada a demandé la légalisation de l’assistance médicale à mourir début février (Cf. Synthèse Gènéthique du 9 février 2015), le monde médical s’inquiète de savoir dans quelle mesure l’objection de conscience pourra être effective.

 

Dans un article du Canadian Medical Association Journal, le Dr Chris Simpson, président du CMA, insiste sur l’importance d’accorder aux médecins le droit d’objecter en conscience. Cependant, il note que, pour faire respecter le droit à mourir des patients, les médecins objecteur de conscience devront transmettre la demande à un collègue “plus disposé” à y répondre.

 

Autre question soulève les inquiétudes du monde médical canadien : le tourisme de la mort sera-t-il autorisé comme il l’est en Suisse ?

BioEdge (Michael Cook) 13/02/2015

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres