Qui sont les parents des jumelles?

Publié le 10 Juil, 2002

La naissance en Grande Bretagne de jumelles noires portées par une mère blanche à la suite d’une confusion lors d’une fécondation in vitro, soulève le problème de savoir qui sont les vrais parents des jumelles et à qui revient la garde des enfants. L’affaire sera portée devant la Haute Cour en octobre. La loi britannique qui date de 1990 est formelle : la mère qui a porté l’enfant a le droit de le garder. Mais cette loi s’applique t-elle à ce cas?

Selon la loi, la mère porteuse est bien la mère légale des deux enfants mais le père biologique peut très bien réclamer leur garde. Lors d’un cas similaire aux Etats-Unis, la mère qui avait donné naissance au bébé d’un autre couple avait du rendre l’enfant à ses parents biologiques. En revanche, aux Pays Bas, un couple blanc qui avait donné naissance à des jumelles noires après une confusion de sperme avait gardé les enfants.

La justice a été saisie de cette affaire non pas par les parents mais par la clinique, suivie de près par la Haute Autorité en charge de la fécondation assistée et de l’embryologie afin de préciser le statut des parents et de déterminer l’intérêt des enfants (cf. revues de presse du 09/07/02).

TF1.fr 10/07/02 – Courrier International (The Sun, The Daily Telegraph, The Guardian, The Independant) 10/07/02 – Le Monde 11/07/02 – Le Figaro (Jacques Duplouich) 11/07/02

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres