Qui sera le prochain juge à la Cour suprême ?

Publié le 6 Juil, 2005

George Bush devrait désigner la semaine prochaine le successeur de Sandra O’Connor à la Cour suprême, la plus haute juridiction américaine.

Cette décision pourrait modifier l’équilibre philosophique de la Cour suprême qui a notamment un rôle d’arbitre de la Constitution. Faute de loi, c’est elle qui ouvrit par exemple le droit à l’avortement en 1973.

Jusqu’à la démission de Sandra O’ Connor, les neufs "sages" se classaient en 3 "conservateurs", 3 "libéraux" et 3 "modérés". Environ 40% de leurs décisions étaient unanimes mais 25% étaient tranchés par une seule voix d’écart. Depuis 1995, Sandra O’Connor, juge "modéré", avait fourni la 5ème voix à la majorité dans 148 cas sur 193. Elle avait notamment empêché en 1992 la remise en cause du droit à l’avortement.

Nombre de dossiers sont donc mis en balance par cette décision de George Bush : l’avortement, la peine de mort, la séparation de l’Église et de l’État, le mariage des homosexuels, le statut des prisonniers de la guerre anti-terroriste…..

Le Figaro (Philippe Gélie) 05/07/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres