Projet de loi de bioéthique : au Sénat à partir du 18 janvier ?

Publié le 16 Déc, 2020

La conférence des Présidents du Sénat, c’est-à-dire l’instance chargée de la fixation de l’ordre du jour du Sénat, a confirmé la date d’examen de la loi de bioéthique au Sénat. Le texte sera examiné en commission spéciale de bioéthique le 19 janvier 2021. Il sera ensuite débattu en assemblée plénière à partir du 2 février 2021.

L’accord entre les deux chambres étant peu probable, Bernard Jomier, sénateur PS et co-rapporteur du projet de loi, estime que le texte devrait passer en commission mixte paritaire, « probablement en février ». Là encore, il y a peu de chance que l’Assemblée nationale et le Sénat trouvent un accord, c’est alors l’Assemblée nationale qui aurait le dernier mot lors d’une troisième lecture.

Pour le député, malgré plusieurs recours probables devant le Conseil constitutionnel déposés par l’opposition, si le texte était validé, il « est raisonnable de prévoir une promulgation de la loi avant les vacances d’été ». Il ajoute que les premières PMA de femmes célibataires ou de couples de femmes n’interviendront pas « avant 2022 ».

La Manif pour tous s’interroge : « En quoi le projet de loi PMA/GPA est-il une priorité aujourd’hui, compte tenu du contexte sanitaire et de la crise économique et sociale, et de la menace terroriste ? », tandis qu’Alliance Vita dénonce « l’entêtement indécent du gouvernement ».

 

Sources : Huffington Post, Youen Tanguy (15/12/2020) ; Alliance Vita (16/12/2020) ; La Manif pour tous (16/12/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres