Professionnaliser la GPA ?

Publié le : 23 février 2015
Dans un article publié dans la revue Bioethics, « Surrogate Motherhood and Abortion for Fetal Abnormality« , deux professeurs de philosophie à l’Université de Waikato (Nouvelle Zélande) suggèrent de professionnaliser le « métier » de mère porteuse.

 

Les nombreuses et potentielles complications d’ordre moral, légal et émotionnel, liées à une gestation pour autrui requièrent un changement dans le dispositif actuel. Ruth Walker et Liezl van Zyl proposent ainsi que les mères porteuses soient reconnues comme des professionnelles, au même titre que les infirmières. Elles seraient intégrées dans le système de santé et travailleraient en collaboration avec les services de l’Etat.
<p>BioEdge (Michael Cook) 21/02/2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres