Production de cellules iPS : Une amélioration ouvre la voie à l’échelle industrielle

Publié le 13 Jan, 2016

Des chercheurs du laboratoire de bio ingénierie des cellules souches de l’EPFL[1] sont parvenus à « transformer des cellules adultes en cellules souches via une méthode de compression ». L’équipe, menée par le professeur Lathias Lutolf, a publié ses résultats dans la revue Nature Materials.

 

Ils ont repris la technique développée depuis 2006 par le Professeur Yamanaka au Japon pour produire des cellules iPS : celle-ci repose sur l’insertion de quatre gènes primitifs activés dans des cellules matures. La nouveauté consiste à mettre en culture les cellules dans un gel nutritif tridimensionnel. Ce gel, dense et rigide, exerce une force physique sur les cellules.

Cette pression rend la reprogrammation plus rapide (six à huit jours) et plus efficace. « La surprise, c’est que ce micro-environnement influence directement la reprogrammation des cellules en cellules-souches », explique le professeur Lutolf dans le communiqué.

 

La découverte, révélée le 11 janvier, permettrait la production de cellules iPS à l’échelle industrielle de manière standardisée. Le phénomène n’est que « partiellement compris » reconnaissent les chercheurs. Pour l’heure, ils  pensent que « l’environnement tri-dimensionnel pourrait être la clé de cette transformation, en générant des signaux mécaniques qui s’additionnent à des facteurs génétiques pour provoquer la transformation en cellule-souche ».

 

[1] Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne.

RTS (13/01/2016); EPFL (12/01/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres