Premiers résultats encourageants pour des autogreffes de myoblastes dans le myocarde

Publié le 28 Mai, 2001

Cinq patients, tous insuffisants cardiaques, ont bénéficié d’une autogreffe de myoblastes (cellules musculaires primitives) provenant de cellules prélevées dans la cuisse, mises en culture et multipliées in vitro avant d’être réinjectées dans le tissu de la cicatrice.

Il a été constaté une amélioration du volume sanguin éjecté à chaque contraction cardiaque de 13%. Les myoblastes adoptent les capacités contractiles des cellules musculaires cardiaques même dans un environnement de cellules lésées. Par ailleurs, des travaux analogues sur les cellules souches sont actuellement en cours… 

Il est à noter qu’une équipe néerlandaise a réalisé une première réinjection de myoblastes par voie intracardiaque, mais de ce fait le nombre de cellules réinjectées s’est révélé très faibles, 80% des cellules mourrant dans les quelques heures suivant l’intervention.

 

Cette technique d’autogreffe de myoblastes permettrait à un grand nombre d’insuffisants cardiaques d’être soigné car l’intervention pourrait être réalisée par des cardiologues interventionnels.

 

Le Quotidien du Médecin 28/05/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres