Première présentation d’un pur-sang cloné

Publié le : 12 mai 2006

Le pur-sang Pieraz, double champion du monde de courses d’endurance, a son clone, Pieraz-Cryozootech-Stallion âgé de 15 mois. Il sera présenté aujourd’hui pour la première fois à l’hippodrome de Rambouillet. C’est le premier clone d’un cheval de compétition. Il a été créé pour conserver le matériel génétique de Pieraz, castré avant d’avoir pu se reproduire.

Pour autant, les éleveurs restent réservés. Pour Charles-Henri de Moussac, président du Syndicat des éleveurs de chevaux pur-sang destinés à la course, "les chercheurs se font plaisir. Rien ne prouve qu’un cheval cloné deviendra un bon reproducteur".

Le clonage de chevaux de compétition n’est pas autorisé pour les pur-sang destinés au galop, pour qui seule la reproduction par monte naturelle est permise. Pour les chevaux destinés à la course d’endurance, comme Pieraz, il n’existe pas de législation en matière de clonage. Le clonage de Pieraz a été réalisé par Eric Palmer, physiologiste, ancien de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et des Haras nationaux. Il déclare : "nous avons surtout voulu restituer la génétique perdue de Pieraz à cause de la castration. Avant de voir si sa descendance pouvait produire des champions".

La technique du clonage demeure longue et difficile et nécessite un matériel génétique important. Actuellement, en moyenne 300 ovocytes sont nécessaires pour produire un seul animal.

Le Figaro (Isabelle Brisson) 12/05/06

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres