Pourquoi Bush a mis son veto

Publié le 24 Juil, 2006

Dans une interview de John Green, chercheur et professeur à l’université d’Akron (Ohio), Libération revient sur le veto posé mercredi par George W. Bush (cf. revue de presse du 20/07/06). Pour la première fois depuis son accession à la présidence, George W. Bush a bloqué le vote du Sénat prévoyant d’étendre le financement public de la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

Selon John Green, le président américain a posé son veto pour rester fidèle à ses convictions religieuses malgré les nombreuses pressions et oppositions, tout en prenant en compte ses alliés de la droite chrétienne. Ce veto trouble les Américains qui sont favorables à la recherche sur les embryons humains car ils voient un président qui ne déroge pas à ses principes et qui ne gouverne pas en fonction des sondages.

Bien que minoritaires, les évangéliques qui se réclament de la droite chrétienne constituent une “force très organisée, très mobilisée, qui a su développer une pratique très efficace de la politique. Ils croient vraiment à leurs combats et sont très militants. Ils vont rester une force avec laquelle il faudra compter dans un avenir prévisible” constate John Green.

Ainsi, les démocrates comprennent qu’ils ne peuvent plus ignorer la religion. “Selon la Constitution, c’est l’Église et l’État qui sont séparés. Religion et politique ont toujours été mêlées” conclue John Green.

Libération 22&23/07/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres