Pour le Parlement européen, les lois contre l’avortement sont des violences faites aux femmes

Publié le 20 Sep, 2017

Le 12 septembre dernier, le Parlement européen a adopté une résolution sur la violence faite aux femmes. Le rapport, voté par l’écrasante majorité des membres du Parlement, classe les lois contre l’avortement dans la catégorie des violences faites aux femmes et aux filles.

 

Désormais, le texte « affirme résolument que le refus d’accorder des services liés aux droits et à la santé sexuelle et génésique, y compris la possibilité d’avortements sûrs et légaux, constitue une forme de violence à l’encontre des femmes et des filles; insiste sur le fait que les femmes et les filles doivent avoir le contrôle de leur corps et de leur sexualité; invite tous les États membres à garantir une éducation sexuelle complète, un accès aisé des femmes à la planification familiale et l’ensemble des services de santé génésique et sexuelle, y compris les méthodes de contraception modernes et l’avortement sûr et légal »[1].

 

Cette résolution, émanant d’un organe législatif censé respecter la souveraineté des pays en matière d’avortement, a été votée à l’occasion de l’adhésion de l’Union Européenne à la Convention d’Istanbul « en vue d’une application correcte », le traité du Conseil de l’Europe visant à prévenir et à combattre la violence faite aux femmes et aux filles.

 

Le texte de la Convention s’oppose à ce que l’avortement soit pratiqué « sur une femme sans son consentement préalable et éclairé », la seule mention de l’avortement dans le traité.

 

[1] Paragraphe 4 de la résolution du 12 septembre 2017.

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres