Potentiel des cellules souches adultes pour la médecine régénérative

Publié le : 17 juin 2011

De nouvelles recherches menées par le professeur Masaki Mori et son équipe de l’université d’Osaka, sur les cellules iPS (cellules souches pluripotentes induites) ont permis de mettre à jour un nouveau type de cellule, les cellules mi-iPS*. Ces cellules ont les mêmes caractéristiques que les cellules iPS mais sans risque de transformation cellulaire dû au rétrovirus. Les cellules iPS sont obtenues à partir de cellules somatiques adultes, par injection virale de quatre gènes dans leur ADN. Cette technique performante peut toutefois affecter l’ADN et conduire à des risques de cancérisation. Le Pr Mori a réussi à obtenir des cellules iPS de façon plus simple et plus stable sans risque de cancérisation.

Parallèlement à cette annonce, le cardinal Gianfranco Ravasi, président du conseil pontifical pour la culture, a présenté, le 16 juin 2011, une conférence internationale intitulée "Cellules mères adultes. Science et avenir de l’homme et de la culture". Cette conférence organisée par le département "Science et foi" du conseil pontifical de la culture aura lieu du 9 au 11 novembre 2011. (Cf. Synthèse de presse du 14/06/11).

Selon le cardinal Ravasi, l’intérêt d’un tel projet est de permettre un véritable dialogue entre science et foi centré sur la médecine régénératrice et ses implications éthiques. L’Église s’implique sur la question des recherches sur les cellules souches et fait à ce sujet de réelles propositions.

Présenté comme une œuvre de "vulgarisation", le congrès tend à dépasser le seul débat scientifique pour faire connaitre aux personnes politiques, aux responsables de l’Eglise, aux médecins et aux juristes l’opportunité de développer la recherche sur les cellules souches adultes. En effet, celle-ci "a le potentiel de soulager la souffrance humaine en débloquant le pouvoir de guérison du corps humain et, surtout, elle est capable de le faire sans détruire aucune autre vie humaine", a souligné Mme Robin Smith, présidente de la société biopharmaceutique américaine Neostem, soutenant le congrès.

* Cell Stem Cell, “Reprogramming of Mouse and Human Cells to Pluripotency Using Mature MicroRNAs”, Norikatsu Miyoshi, Hideshi Ishii, Hiroaki Nagano, Naotsugu Haraguchi, Dyah Laksmi Dewi, Yoshihiro Kano, Shinpei Nishikawa, Masahiro Tanemura, Koshi Mimori, Fumiaki Tanaka, Toshiyuki Saito, Junichi Nishimura, Ichiro Takemasa, Tsunekazu Mizushima, Masataka Ikeda, Hirofumi Yamamoto, Mitsugu Sekimoto, Yuichiro Doki, Masaki Mori 01/05/2011

Bulletins Electroniques Japon (Eric Perrot) 03/06/11 - Le Figaro.fr 16/06/11 - Zenit (Anita Bourdin) 16/06/2011

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres