Portugal : adoption de la loi sur la fécondation médicalement assistée

Publié le 31 Mai, 2006

20 ans après le premier bébé éprouvette portugais, le Portugal a adopté le jeudi 25 mai 2006 sa première loi encadrant la pratique de la fécondation médicalement assistée. La loi a été votée principalement avec les voix de gauche et seulement 8 voix du Parti social-démocrate (PSD), principale formation de droite.

Cette loi interdit l’accès à la PMA pour les couples homosexuels et les célibataires. Elle interdit aussi le clonage en vue de reproduction, et la maternité de substitution (mères porteuses).

La loi autorise le diagnostic préimplantatoire pour éliminer les embryons atteints de certaines maladies, mais celui-ci reste interdit pour des raisons non médicales, comme le choix du sexe. Les embryons humains non implantés ne pourront être conservés plus de trois ans, et pourront être donnés à un couple receveur.

Les enfants nés par fécondation artificielle avec des gamètes de donneur pourront demander des informations génétiques sur leur géniteur, mais l’anonymat reste garanti pour le donneur.

La Liberté.ch 25/05/06 – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres