PMA : Quelles conséquences sur le développement des enfants ?

Publié le : 5 janvier 2016

Les techniques de procréation médicalement assistée sont utilisées couramment, pourtant, la littérature scientifique « offre peu d’informations sur le devenir de ces enfants, en particulier, les effets éventuels des traitements de l’infertilité sur leur développement ». Des chercheurs américains se sont penchés sur cette question et ont publié lundi, dans la revue JAMA Pediatrics, les résultats de leur étude.

 

L’équipe dirigée par le Docteur Edwina Yeung (Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development) a suivi, entre 2008 et 2014, 1800 enfants nés par PMA et 4000 enfants conçus naturellement. Les résultats ne montrent « aucune différence significative » de développement psychique et psychomoteur entre les enfants issus de cette technique et ceux conçus naturellement.

 

Cependant, une étude précédente des mêmes chercheurs avait mis en évidence que « les enfants nés d’une fécondation in vitro avec micro-injection, la plus pratiquée aujourd’hui, ont un risque accru d’autisme dans les cinq premières années de vie ». L’équipe poursuit donc son  étude jusqu’au 8ème anniversaire des enfants.

<p>Pourquoi Docteur (5/01/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres