PMA post mortem : une demande contraire à l’intérêt du défunt

Publié le 21 Nov, 2022

Un jeune homme de 22 ans, étudiant dans une université du sud-ouest de l’Angleterre, a subi une attaque cérébrale en faisant du sport. Alors qu’il était inconscient et en soins intensifs, ses parents ont sollicité le juge des tutelles pour obtenir l’autorisation de collecter et conserver légalement son sperme afin qu’il puisse être « utilisé à l’avenir pour la conception et la naissance d’un ou plusieurs enfants ».

Le 3 novembre, au cours d’une audience d’urgence devant le juge Poole qui supervise les audiences de la Division de la famille de la Haute Cour, ils ont justifié leur demande en précisant que leur fils avait évoqué son désir d’avoir des enfants. De plus, son amie avait « exprimé le désir de porter son enfant ».

Après avoir entendu ces arguments et examiné les « questions relatives aux personnes qui n’ont pas la capacité mentale de prendre des décisions pour elles-mêmes », le juge a conclu que l’autorisation aurait été contraire à l’intérêt du jeune homme, décédé depuis. Il a donc rejeté la demande des parents. « Il n’y a aucune preuve devant le tribunal qui me persuade qu'(il) aurait souhaité que son sperme soit collecté et stocké dans les circonstances actuelles » estime-t-il. Il ajoute que « le processus de collecte de (son) sperme est physiquement invasif et rien ne prouve qu’il y aurait consenti ou qu’il en aurait accepté l’objectif ».

Source : The Independent, Nathalie Crockett (17/11/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres