Plus de contraception pour moins d’avortements ?

Publié le 26 Sep, 2010

A l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, le Pr Israël Nisand s’est inquiété de ce qu’en France, 15 000 avortements par an concernent des jeunes filles de moins de 18 ans. Selon lui, il y aurait "une aberration : l’IVG est anonyme et gratuite pour les mineures, la pilule du lendemain est anonyme et gratuite pour les mineures, mais la pilule contraceptive non…C’est monstrueux !" Dans sa région, il a donc instauré il y a 12 ans le dispositif "Info Ado" : avec dix de ses confrères, il passe deux heures par semaine à faire de l’information auprès des collégiens afin que les jeunes filles sachent où s’adresser pour recevoir de manière anonyme et gratuite, sans examen gynécologique préalable, contraceptifs et préservatifs. Le tout est fait à l’insu de leurs parents. Tout est pris en charge par la Sécurité sociale locale.

20 minutes 27/09/10 – Le parisien.fr (Hélène Bry) 27/09/10

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres