Plus de contraception pour moins d’avortements ?

Publié le 26 Sep, 2010

A l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, le Pr Israël Nisand s’est inquiété de ce qu’en France, 15 000 avortements par an concernent des jeunes filles de moins de 18 ans. Selon lui, il y aurait "une aberration : l’IVG est anonyme et gratuite pour les mineures, la pilule du lendemain est anonyme et gratuite pour les mineures, mais la pilule contraceptive non…C’est monstrueux !" Dans sa région, il a donc instauré il y a 12 ans le dispositif "Info Ado" : avec dix de ses confrères, il passe deux heures par semaine à faire de l’information auprès des collégiens afin que les jeunes filles sachent où s’adresser pour recevoir de manière anonyme et gratuite, sans examen gynécologique préalable, contraceptifs et préservatifs. Le tout est fait à l’insu de leurs parents. Tout est pris en charge par la Sécurité sociale locale.

20 minutes 27/09/10 – Le parisien.fr (Hélène Bry) 27/09/10

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres